Résumé d'un épisode quelconque d'On n'est pas couché de France 2 en temps réel (titre très long)

Publié le par p0yp0y

23:26 - Début de l'émission avec un peu de retard comme d'habitude.

23:27 - Ruquier sort une vanne : " Bayrou bignole ".

23:27 16' - Ruquier sort une autre vanne : " l'Arche de Zoé...Felix ".

23:28 - Devant la myriade de vannes que Ruquier sort à la minute, Un Bordel décide de ne plus faire référence à celles-ci.

23:30 - Ruquier fait la promo des invités présents : Adamo, Grand Corps Malade, Lio, Sheryfa Luna, Marie Aristide, Patrick Bosso, Michèle Bernier et François Berléand.

00:24 - Ruquier laisse enfin la parole au grand Eric Naulleau pour son avis sur le livre de Marie Artiside, écrivain haïtienne auteur de "Emeutes de la faim", un ouvrage documentaire sur les ravages de la crise économique et de la famine secouant le plus pauvre pays du continent américain, Haïti.


"Ze laisssse maintenant la parole à Eric Naulleau..."

"Moi j'en ai marre de voir tout le temps ces people bobo engagés dans des causes humanitaires juste pour passer à la télé et s'exclamer sous les feux des camera "ouiii il faut aimer son prochain, venir en aide aux plus démunis" et écrivant des livres grouillant de lieux communs. Je n'en peux plus de cette mode outrancière. Il n'y a rien de plus prétentieux et de plus affligeant que de vouloir attirer les media sur toutes ces causes sans importance : le Tibet, Haïti, les élections truquées au Zimbabwe, Betancourt, etc."

00:48 - Zemmour intervient.

"Ben....Pffffffff... Naulleau a raison et j'ai envie d'ajouter que moi en mai 68, quand j'avais 6 ans, j'étais du côté des CRS parce qu'alors que les étudiants représentaient la bourgeoisie, les CRS au moins venaient du peuple. Et c'était la même chose en 1940 où j'étais du côté de ces pauvres enfants de la Noble Allemagne qu'étaient les SS, tentant tant bien que mal de calmer les ardeurs de ces riches et puissants israélites bourgeois."

00:52 - Grand Corps Malade se fait chier.


01:15 - Arrivée sur le plateau du médiateur Jean-Luc Lemoine, qui a autant de facilité d'élocution qu'un ivrogne cinquantenaire en phase terminale de son douzième verre de ricard.

"Eh oui pondant certanes imissians, Laurent 'Uquier ame bien imiter Bouvil. Regardans ces fèts troublonts."

"Oh bah dites donc c'est mon vélo. Il va rouler beaucoup moins bien maintenant. Hahahahaha. Encore une imitation pour le médiator"

01:39 - Arrivée de Jonathan Lambert déguisé en ami d'enfance d'un invité. Jamais à cours d'imagination, il a décidé de se déguiser en Frédéric Beigbeder travesti en Nana Mouskouri.

"Vous trouvez pas que Zemmour ressemble à un oppossum ?"

01:42 - Grand Corps Malade se fait chier.


03:54 - Fin de l'émission.

Commenter cet article